Aller au contenu

Installer OpenSUSE Leap 15.4

Démarrer l'installation

L'écran d'accueil de l'installateur ne s'affiche pas de la même manière si la machine utilise un BIOS traditionnel ou l'UEFI. La version traditionnelle permet de choisir la langue au moment du démarrage. Si l'on utilise l'UEFI, on fera ce choix un peu plus tard.

  • Insérer la clé USB dans le PC.

  • Allumer le PC en affichant le menu de démarrage.

  • Sélectionner la clé USB en mode UEFI ou Legacy, peu importe.

  • Sur une machine équipée d'un BIOS traditionnel, appuyer sur F2 pour afficher les paramètres régionaux et sélectionner Français dans le menu déroulant.

  • Sélectionner Installation.

Sur un système UEFI, on peut très bien laisser l'option Secure Boot activée, étant donné que la distribution OpenSUSE le gère parfaitement.

Langue et clavier

  • Choisir la langue si ce n'est déjà fait : French - Français.

  • Éventuellement, choisir la disposition clavier par défaut.

  • Cliquer sur Suivant.

Dépôts en ligne

  • Activer les dépôts en ligne maintenant ? Oui.

  • Confirmer les dépôts par défaut en cliquant sur Suivant.

  • Attendre la synchronisation initiale des dépôts en ligne.

Rôle système

  • Sélectionner Bureau avec KDE Plasma.

  • Cliquer sur Suivant.

J'avoue platement ma préférence marquée pour l'environnement de bureau KDE. Plasma 5 me semble être le bureau le plus mature et le plus fonctionnel du monde du logiciel libre. C'est l'environnement graphique proposé par défaut par OpenSUSE. Son implémentation dans cette distribution a toujours été particulièrement soignée, avec une petite touche personnalisée sobre et sympathique.

Partitionnement guidé

OpenSUSE Leap utilise un partitionnement basé sur Btrfs par défaut. On optera pour un schéma plus simple basé sur le système de fichiers ext4.

  • Cliquer sur Installation guidée.

  • Systèmes Windows existants : Supprimer même si ce n'est pas nécessaire.

  • Partitions Linux existantes : Supprimer même si ce n'est pas nécessaire.

  • Autres partitions : Supprimer même si ce n'est pas nécessaire.

  • Cliquer sur Suivant.

  • Ne pas cocher Activer la gestion des volumes logiques (LVM).

  • Ne pas cocher Enable Disk Encryption.

  • Cliquer sur Suivant.

  • Type de système de fichiers : ext4.

  • Ne pas cocher Proposer une partition personnelle séparée.

  • Cocher Proposer une partition swap séparée.

  • Cocher Agrandir jusqu'à la taille de la RAM pour la mise en veille.

  • Cliquer sur Suivant pour afficher le récapitulatif du partitionnement.

  • Confirmer en cliquant sur Suivant.

Fuseau horaire

  • Vérifier la région : Europe.

  • Vérifier le fuseau horaire : France.

  • Adapter cette configuration selon les besoins.

  • Cocher Horloge matérielle réglée sur UTC.

  • Cliquer sur Suivant.

Utilisateurs locaux

Créer un utilisateur initial :

  • Nom complet : par exemple Microlinux.

  • Nom d'utilisateur : par exemple microlinux.

  • Choisir un mot de passe raisonnablement compliqué.

  • Confirmer le mot de passe.

  • Cocher Utiliser ce mot de passe pour l'administrateur du système.

  • Décocher Login automatique.

  • Cliquer sur Suivant.

Paramètres d'installation

  • Mitigations CPU : cliquer sur Auto.

  • Dans l'écran subséquent, passer les mitigations CPU de Auto à Désactivé dans le menu déroulant.

  • Confirmer par OK pour revenir à la vue d'ensemble des paramètres d'installation.

  • Pare-feu : cliquer sur désactiver.

  • Service SSH : cliquer sur activer.

  • Cliquer sur Installer pour lancer l'installation.

  • Confirmer en cliquant encore une fois sur Installer.


Documentation rédigée par un informaticien heureux élevé en plein air.
Offrez-lui un café en cliquant sur la tasse.