Aller au contenu

Hyperviseur KVM sous Rocky Linux 8

Prérequis

Vérifier si le processeur supporte la virtualisation matérielle :

# grep -E 'svm|vmx' /proc/cpuinfo
flags : ... vmx ...

Alternativement  :

# lscpu | grep Virtual
Virtualization:      VT-x

Installation

Installer KVM et les outils correspondants :

# dnf install -y qemu-kvm libvirt virt-install bridge-utils

Mise en service

Vérifier si les modules KVM sont chargés  :

# lsmod | grep kvm
kvm_intel             339968  0
kvm                   905216  1 kvm_intel
...

Lancer les services libvirtd et libvirt-guests :

# systemctl enable libvirtd --now
# systemctl enable libvirt-guests --now

Configuration d'un bridge

Afficher la configuration réseau et noter les paramètres :

# ip --brief addr show
lo               UNKNOWN        127.0.0.1/8
enp1s0           UP             51.158.146.161/24
virbr0           DOWN           192.168.122.1/24

# ip route show
default via 51.158.146 ...

L'interface réseau de l'hôte est enp1s0 dans l'exemple. Bien évidemment, il faudra adapter la configuration en conséquence.

Lancer NetworkManager TUI :

# nmtui

Configurer le bridge br0 :

  • Sélectionner Edit a connection.

  • Add > Bridge > Create

  • Profile name : BRIDGE

  • Device : br0

  • Bridge Slaves > Add

  • Slave connection > Ethernet > Create

    • Profile name : WAN (ou LAN pour une machine locale)

    • Device : enp1s0

    • Confirmer par OK.

  • Décocher Enable STP (Spanning Tree Protocol).

  • Passer IPv4 CONFIGURATION de Automatic à Manual.

  • Cliquer sur Show pour afficher les détails.

  • Fournir l'adresse IP du serveur en notation CIDR, par exemple 51.158.146.161/24.

  • Renseigner l'adresse IP de la passerelle dans le champ Gateway.

  • Ne rien indiquer dans les champs DNS server et Search domains.

  • Passer IPv6 CONFIGURATION de Automatic à Ignore.

  • Confirmer par OK.

  • Revenir à la fenêtre principale.

  • Sélectionner Activate a connection.

  • Les connexions doivent être actives (*).

  • Revenir à la fenêtre principale.

  • Quitter NetworkManager TUI.

Vérifier la configuration du bridge :

# ip --brief addr show
lo               UNKNOWN        127.0.0.1/8
enp1s0           UP             51.158.146.161/24
virbr0           DOWN           192.168.122.1/24
br0              DOWN           51.158.146.161/24

Si l'interface br0 dispose bien de sa propre adresse IP, on peut retourner dans NetworkManagerTUI et supprimer toutes les autres connexions comme Wired connection 1, System eth0 ou virbr0.

Au final, on doit obtenir quelque chose comme ceci :

# nmcli con show
NAME    UUID                                  TYPE      DEVICE
BRIDGE  8b995c87-6208-48e7-a9fe-5ebe110a469f  bridge    br0
WAN     46c392d8-8a09-4571-8ca7-ceeb30b6de21  ethernet  enp1s0

# ip --brief addr show
lo               UNKNOWN        127.0.0.1/8
enp1s0           UP
virbr0           DOWN
br0              UP             51.158.146.161/24

Lors de la première connexion avec Virtual Machine Manager, on pourra supprimer le réseau default (virbr0).


Documentation rédigée par un informaticien heureux élevé en plein air.
Offrez-lui un café en cliquant sur la tasse.